conseil pour installer un parquet
Travaux

Conseils pour installer du parquet chez soi

Pendant longtemps, le parquet en bois a été considéré comme un revêtement de luxe réservé aux appartements bourgeois ou aux grandes maisons de maitre.

Aujourd’hui, l’évolution des techniques de fabrication a permis de mettre sur le marché différents types de parquets à des tarifs plus abordables. Non seulement ce revêtement est à la mode pour son aspect esthétique, mais en plus, ses qualités isolantes apportent beaucoup de confort dans un habitat. Voici quelques conseils pour bien installer son parquet.

Savoir différencier les différents types de parquets

Aujourd’hui, il existe trois types de parquets dans le commerce. Généralement, les fournisseurs spécialisés et les fabricants vendeurs proposent les trois produits afin d’élargir leur offre. D’abord, il y a le parquet stratifié, fabriqué à partir d’un matériau composite. C’est le produit le plus abordable financièrement. Il a moins de qualités isolantes et esthétiques que le bois, mais certains modèles arrivent à bien imiter l’aspect du bois. On les conseille généralement, pour ceux qui disposent d’un petit budget, pour équiper des biens locatifs ou encore pour les chambres des enfants.

Ensuite, il y a le parquet en bois contrecollé qui est actuellement considéré comme étant le meilleur rapport qualité prix. Il s’agit d’une couche de bois massifs collée sur une base de lame en composite. Elle offre les avantages du bois à un tarif intéressant. Le parquet en bois massif quant à lui reste le revêtement le plus qualitatif, mais aussi le plus luxueux. Esthétique, résistant et durable, c’est aussi celui qui offre la meilleure isolation thermique et acoustique.

Comment choisir le type de bois de son parquet ?

Tous les bois ne se ressemblent pas. Un parquet en chêne sera très différent d’un parquet en teck ou en châtaignier. De plus, l’aspect visuel de votre revêtement varie en fonction de la teinte du vernis qui est utilisée (ou alors si on laisse le bois brut), ainsi que de traitement appliqué (huile, vitrification). Le premier critère de choix, c’est bien entendu l’esthétique. Le parquet fait partie de la décoration et c’est donc une question de goût en premier lieu. Ensuite, le choix du type de bois ou du type de parquet dépend du budget que l’on a la possibilité de consacrer.

Parfois, un petit effort sur l’investissement permet d’avoir un produit de meilleure qualité et qui durera plus longtemps. Enfin, il est important de prendre en compte la destination du parquet. En effet, pour le revêtement de sol d’une cuisine ou d’une salle de bain, il faut prévoir des traitements spéciaux.

Pour équiper une terrasse ou les abords d’une piscine en revanche, il faut choisir un bois exotique qui résistera davantage à l’humidité et qui recevra un traitement spécial pour le rendre plus résistant aux intempéries ainsi qu’aux variations de température.

Quel mode d’installation pour son parquet en bois ?

Le type de pose que l’on privilégie aujourd’hui, c’est la pose flottante. Les lames des sols stratifiés ainsi qu’une grande partie des parquets contrecollés sont clipsables. L’installation ne nécessite pas de compétences particulières en bricolage. D’autres lames contrecollées et certaines lames de parquet en bois massif peuvent être collées au sol. Enfin, le parquet massif peut également être cloué.

Il ne vous reste plus qu’à comparer les différents produits pour faire votre choix.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.