Travaux

Comment devenir décoratrice d’intérieur ?

Comment devenir décorateur ou décoratrice d’intérieur ? Leurs métiers consistent à aménager des espaces publics ou privés tels que des maisons, des appartements, des boutiques, des musées et tant d’autres. En effet, les décorateurs d’intérieurs conçoivent des aménagements intérieurs selon les attentes et les demandes de sa clientèle en termes de goûts, de budget, de couleurs, d’espace et de matériaux.

Les différences entre décorateur d’intérieur et architecte d’intérieur

Il nous arrive parfois de confondre le terme « architecte d’intérieur » et « décorateur d’intérieur ». Voici quelques explications sur chacun de ces 2 métiers de décoration que l’on confond parfois.

L’architecte d’intérieur

contrairement à un décorateur d’intérieur, le métier d’architecte d’intérieur nécessite l’obtention d’un diplôme. Pour en devenir un, il faut suivre des études supérieures après le bac. Le futur architecte d’intérieur doit suivre un cursus de 5 ans dans le domaine se rapprochant de l’art ou de l’architecture. De ce fait, il peut justifier d’un BTS en agencement de l’environnement architectural, d’un DMA arts de l’habitat, de certificat national d’art (obtenu au sein d’une école d’art).

Grâce à ces certificats, un architecte d’intérieur peut intégrer le conseil français des architectes d’intérieur (ou CFAI) et l’union nationale des architectes d’intérieur (ou UNAID). L’intégration de ces différentes organisations apporte une réelle légitimité aux fonctions d’architecte d’intérieur.

D’ailleurs, un architecte d’intérieur peut dessiner et concevoir divers aménagements d’espaces intérieurs. Pour cela, il doit superviser la réalisation du projet.

Le décorateur d’intérieur

Devenir décoratrice d’intérieur ne requiert aucun certificat ou autre diplôme particulier. Toutefois, un décorateur d’intérieur possède une grande sensibilité à l’art.

Il peut vous influer concernant l’aménagement de votre intérieur sans le modifier tandis que l’architecte, lui, a les compétences requises pour changer l’agencement de votre intérieur en cassant les murs, en vous proposant diverses innovations (pose d’escalier ou autres).

En outre, même si le terrain et le rôle entre architecte d’intérieur et décorateur d’intérieur diffèrent, ils ont un point en commun : la passion pour la décoration et l’art. Ils pourront vous conseiller concernant l’aménagement et l’innovation de votre intérieur.

Devenir décoratrice d’intérieur : Quelles sont les missions ?

Avant d’entamer son travail, le décorateur d’intérieur doit écouter toutes les demandes et les sollicitations de son client afin de mieux cerner les travaux qu’il doit entreprendre.

Un décorateur d’intérieur doit être capable de :

  1. proposer divers projets concrets à son client tout en respectant ses souhaits et ses désirs. Une fois le projet bien défini, le décorateur d’intérieur doit établir les différentes marches à suivre. Pour ce faire, il doit mesurer et dresser un diagnostic des lieux.
  2. dessiner les plans des nouveaux aménagements d’intérieurs tels que les cloisons, la place de chaque mobilier, l’éclairage, le sens de la circulation dans la pièce et autres. Pour ainsi dire, un décorateur d’intérieur digne de ce nom doit maîtriser les différents logiciels de conception ainsi que les techniques de dessin assisté par ordinateur.
  3. respecter les normes de sécurité des établissements recevant du public. D’ailleurs, il doit participer aux choix des décorations avec son client.
  4. établir un dossier de présentation qui inclut les plans et les maquettes du nouvel aménagement. De ce fait, le client aura un aperçu du design de son aménagement. Sachez que durant leurs prestations, les décorateurs d’intérieur doivent tenir compte des souhaits, des désirs et des contraintes financières imposées par son client.
  5. réaliser le projet approuvé. Pour cela, il doit contacter des prestataires extérieurs tels que les ébénistes, les peintres, les marbriers et autres.

La mission du décorateur d’intérieur ne se résume pas à de simples activités. Il doit également coordonner le planning de leurs interventions afin de finir le travail dans les délais.

Les formations à suivre pour devenir un décorateur d’intérieur

Contrairement aux autres métiers liés à l’art, devenir décoratrice d’intérieur est libre d’accès. Toutefois, vous devez suivre quelques formations. Au cours de votre cursus, vous devez apprendre à maîtriser les divers logiciels de PAO/DAO.
Certains décorateurs d’intérieurs possèdent un diplôme équivalent à un bac + 4 ou 5.

Voici un récapitulatif des différentes formations que vous pourriez faire :

Formation Bac+2

  • BTS design d’espace ;
  • Diplôme des métiers d’art (DMA) décor architectural.
  • BTS agencement de l’environnement architectural
  • Diplôme des métiers d’art (DMA) arts de l’habitat

Formation Bac+3

  • Diplôme national d’arts et techniques (DNAT) design d’espace.

Formation Bac+4

  • Diplôme supérieur d’arts appliqués (DSAA) architecture intérieure et création de modèles
  • Diplôme supérieur d’arts appliqués (DSAA) créateur-concepteur option architecture intérieure et environnement.

Formation Bac+5

  • Diplôme national supérieur d’expression plastique (DNSEP) design de Toulouse et d’Angers
  • Diplôme national d’arts plastiques (DNAP)
  • Diplôme de l’Ensad Arts Déco spécialisé en architecture d’intérieur
  • Diplôme de l’école Camondo, de l’Esag, de l’académie Charpentier, de l’École bleue, de l’Esail de Lyon…

Où faut-il s’inscrire ? Vous pouvez intégrer des écoles prestigieuses tels que Boulle, Camondo et l’Ensad.

Si vous vous lancez à votre compte, il faudra en plus gérer toute la partie administrative de la création d’entreprise. Pour cela il existe des organismes pour vous aider comme jesuisentrepreneur.fr.

Les qualités et les compétences d’un décorateur d’intérieur

Devenir décorateur d’intérieur ne se résume pas à plusieurs diplômes et certificats. Vous devez avoir certaines compétences et qualités innées.

  • Vous devez être à l’écoute : pour mener à bien sa mission, le décorateur d’intérieur doit savoir tous les désirs et les attentes de sa clientèle. Il doit également instaurer un lien de confiance entre lui et sa clientèle. Toujours en quête de collaboration, il doit se montrer sociable et diplomate.
  • Avoir un esprit créatif et un sens artistique aiguisés : être décorateur d’intérieur nécessite toujours un esprit créatif en quête d’innovation. De ce fait, vous devez avoir de l’imagination et de l’inventivité.
  • Être à l’affût des normes techniques et les normes de sécurité : le décorateur d’intérieur doit inclure les différentes normes techniques et les normes de sécurité à son projet.
  • Vous devez faire preuve d’un peu d’ingéniosité : un décorateur d’intérieur digne de ce nom doit être malin et astucieux. Vous devez être capable de surmonter les différents problèmes liés à la réalisation du projet.
  • Etre ordonnée pour à la fois géré votre projet mais aussi toute la partie administrative de la gestion de votre entreprise.

Le salaire d’un décorateur d’intérieur

Le revenu d’un décorateur d’intérieur varie selon ses compétences. Le salaire d’un débutant environne les 1 500 euros.
Une décoratrice d’intérieur exerçant une profession libérale à Paris gagne aux environs de 2 700 euros par mois.

Sachez que l’honoraire des décorateurs d’intérieurs sont calculés selon le pourcentage de la dépense totale engagée par son client. Il peut aussi être défini par unité de vacation (heure, demi-journée, journée). Certains décorateurs d’intérieurs peuvent également être payés sous forme de forfait.

Découvrez notre article sur les tarif des décorateurs d’intérieur.

La place du décorateur d’intérieur face au marché

Actuellement, il existe divers cabinets de décorateurs d’intérieur en France. Il existe énormément de concurrence. Surtout à Paris. Il faudra alors vous démarquer des autres si vous êtes à votre compte.

Pour vous faire connaitre, il existe des applications pour décorateurs d’intérieur. En voici quelques unes :

  • https://www.rencontreunarchi.com
  • https://www.archidvisor.com
  • https://www.homify.fr/experts/architectes-d-interieur

Il suffit de voir le nombre d’inscrits pour se rendre contre que la concurrence est très élevé dans ce secteur d’activité.

Si vous préférez être salarié, vous avez plusieurs choix.  Vous pourriez travailler en tant que décorateur d’intérieur dans :

  • un bureau d’études
  • un cabinet d’architecture
  • des entreprises du bâtiment second oeuvre
  • des organismes travaillant pour l’État ou les collectivités locales

Sachant que les formations de décorateur d’intérieurs ouvrent à plusieurs métiers :

  • décorateur pour les commerçants et les vitrines
  • scénographe d’événements
  • wedding planner
  • cuisiniste
  • décorateur dans de grandes enseignes
  • responsable événementiel

Vous avez maintenant toutes les informations pour devenir décoratrice d’intérieur. ou décorateur d’intérieur.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *