construction piscine
Jardin

Que faire avant de construire une piscine ?

Vous rêvez de faire construire une piscine dans votre jardin ?
Beau projet, qui donne envie, apporte une valeur ajoutée à la maison (donc constitue un bon investissement) … mais peut aussi être une source de stress.
Car faire construire une piscine dans son jardin est un projet qui coûte vite assez cher. Comment bien le préparer alors ?

Demander plusieurs devis

Cela peut sembler tellement évidement pour beaucoup de personnes, et pourtant !
Il suffit d’une rencontre avec un commercial doué, d’une recommandation ou d’une belle présentation sur un salon ou dans un showroom, et voilà que vous sortez le stylo pour signer contrat et chéquier.

Ces dernières surtout avec la hausse des températures estivales, les particuliers sont toujours plus nombreux à vouloir leur propre piscine. L’UFC Que Choisir avait d’ailleurs réalisé un article et une infographie en 2016 avec quelques données.

Si on comprend bien l’envie de voir aboutir votre projet, prenez un minimum de recul.
Demandez toujours plusieurs devis comparatifs. Contactez plusieurs sociétés, faites-les venir pour voir le terrain et éviter toute mauvaise surprise au moment de débuter les travaux : sol non stabilisé, terrassement à prévoir, raccordements supplémentaires…

Le détail d’un devis et toutes les prestations incluses ou non peuvent faire grandement varier le prix final de votre piscine.

Aussi, si vous faites appel à un professionnel pour l’installation de votre piscine enterrée, comme le fait la grande majorité des français (84% en 2016 d’après l’étude publiée par UFC Que Choisir), prenez bien le temps de vérifier l’aspect juridique et assurance.

Vérifier l’assurance du constructeur

Les constructeurs de piscines font partie du secteur du BTP, et en tant que tels, se doivent de souscrire à une assurance décennale.
C’est une obligation légale qui régit tous les métiers du bâtiment, de la très grande entreprise internationale à l’artisan auto-entrepreneur qui ne réalise que quelques chantiers par an.

Cette loi, c’est la loi Spinetta.
Le constructeur de piscine est responsable de qualité de la construction et des défauts de structure pouvant apparaître pendant les 10 ans qui suivent la fin du chantier.
Tout défaut ou malfaçon qui rendrait la piscine impropre à son utilisation, est couvert par cette assurance.

Il est très facile de vérifier si l’entreprise est assurée, car cela fait normalement partie des informations qu’elle doit obligatoirement vous transmettre avant de commencer les travaux.
Et vous-même vous pouvez renseigner rapidement en ligne, auprès de cabinets et autres experts de ces garanties comme chez optimumdecennale.fr, courtier en assurance décennale qui liste pas mal de conseils. En tant que Maître d’ouvrage (comprendre celui qui ordonne les travaux), vous devriez d’ailleurs vous aussi penser à souscrire à une protection dite « assurance responsabilité civile maître d’ouvrage ». Cela vous protège, y compris en tant que particulier contre tout un tas de problèmes et d’incidents qui pourraient subvenir : dommages corporels, dommages immatériels, dommages matériels…
Il existe tellement d’histoires d’accidents lors de travaux.

Dans tous les cas pour vous, client final, c’est absolument crucial de vérifier ce point avant d’engager les travaux ou de signer quoi que ce soit.
Imaginez qu’une fissure apparaisse dans le fond de la piscine après 3 ans, et que l’entreprise n’était au final pas couverte ? Imaginez le coût à votre charge s’il fallait faire appel à une nouvelle société pour refaire en partie (voire pire, totalement !) l’installation ?

Si jamais la société à qui vous faites appel ne vous présentait pas d’elle-même une attestation d’assurance, n’hésitez surtout pas à la demander.
Vous êtes pleinement dans votre droit et toute entreprise sérieuse dans la construction de piscines a l’habitude de transmettre ce type de document.

Quelques heures de paperasse et de gestion administrative qui pourraient bien vous éviter des cauchemars et d’innombrables insomnies.
Votre piscine est un projet qui doit vous faire rêver, pas transformer votre quotidien en calvaire.

Quand réaliser les travaux ?

Un moment privilégié pour engager les travaux de construction de piscine est généralement la fin de l’hiver.

Au moment où le sol n’est pas trop dur ni détrempé, où les entreprises ont encore du temps dans leur planning et où vous avez, client comme constructeur, le temps de traiter tous les aspects administratifs : déclaration en mairie, demande d’autorisation de travaux, planification, signature des contrats…

Les semaines passent assez vite. Même si certains garantissent l’aboutissement du projet sous quelques semaines à peine, préférez voir large avec un planning de 3 mois facilement.
Ainsi, pas de précipitation et vous vous donnez le temps nécessaire à la réflexion et l’analyse des devis et autres documents.

N’attendez pas de vous retrouver à la fin du printemps ou pire au début de l’été, au moment où le premier pic de chaleur arrive, pour vous tourner en urgence vers un prestataire.
Comme tout le monde, il y a de fortes chances qu’ils soient déjà occupés, ou en vacances… au bord d’une piscine.

 

Si vous n’avez pas le budget et que vous souhaitez moins de stress, préférez une piscine hors sol. Vous trouverez notre guide pour choisir sa piscine hors sol.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *